Head-Image

Actualités

Le premier ministre Jean Charest à Munich le 30 juin 2009

28.06.2009



Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a amorcé une mission qui l’amènera, après Bruxelles et avant Paris, à Munich pour faire le point sur les échanges passés et les opportunités de coopération futures entre les deux États. En plus d’un entretien avec Randolf Rodenstock, président de l’Association patronale de la Bavière (vbw), il rencontrera le ministre-président de l’État, Horst Seehofer, et le vice-ministre-président et ministre de l'Économie, Martin Zeil.

Cette rencontre permettra d’examiner en profondeur les aspects économiques et politiques de la coopération entre les deux États et de donner une nouvelle impulsion dans les différents secteurs identifiés comme secteurs-clef, comme par exemple l’industrie aéronautique et aérospatiale, les énergies renouvelables ou encore le secteur de la photonique.

Le voyage de M. Charest fait suite à la visite de la ministre déléguée à l’Économie, Mme Katja Hessel, qui était à Montréal et Québec voici deux semaines, accompagnée d’une délégation économique, technologique et scientifique des secteurs des technologies médicales et énergétiques.

Les contacts qui ont été noués entre les spécialistes des deux États arrivent à un moment opportun pour le secteur médical bavarois si l’on considère le goulet d’étranglement créé par la fermeture du réacteur nucléaire de Chalk River (Ontario), un des principaux producteurs mondiaux d’isotopes de qualité médicale. Le tout nouveau réacteur de recherche de Garching, en Bavière, disposerait des prérequis technologiques nécessaires à la production d’isotopes. À moyen terme, et avec quelques investissements supplémentaires, il pourrait même contribuer à pallier la pénurie d’isotopes crainte par le monde médical dans son ensemble.

Source : Cabinet du Premier Ministre du Québec, Ministère bavarois de l'économie, des infrastructures, du transport et de la technologie