Head-Image

Actualités

La ministre déléguée à l'économie Mme Hessel rencontre le vice-premier ministre de l'Alberta à Munich

13.09.2010



Mme Hessel : "Soutenir la coopération par des échanges réguliers"

MUNICH – La ministre déléguée à l'économie de l'État de Bavière, Mme Katja Hessel, recevait aujourd'hui le vice-premier ministre et ministre de la science et de la technologie de la province canadienne de l'Alberta, M. Doug Horner. Mme Hessel souligne que "le dialogue régulier avec l'Alberta pose les bases nécessaires pour la réalisation de nos projets communs." Pour poursuivre l'intensification des échanges, la ministre Hessel projette de se déplacer en Alberta au printemps prochain accompagnée d'une délégation. "Le point focal de ce voyage serait la question des infrastructures. Pour nos entreprises bavaroises, c'est notamment l'exploitation des sables bitumineux qui présente un intérêt particulier. Des entreprises du secteur de la machinerie, des mines, des techniques énergétiques et environnementales, de la robotique, de la géomatique, mais aussi de la construction, de la chimie et des véhicules spéciaux qui pourraient y trouver de bonnes occasions d'affaires", précise-t-elle.

M. Horner est accompagné d'une délégation d'experts du secteur des technologies environnementales. Sa visite est organisée à l'occation du salon IFAT ENTSORGA, le premier salon d'affaires mondial pour le traitement des eaux, eaux usées, déchets et matières premières. Il se déroule du 13 au 17 septembre à Munich, et le Canada y est représenté avec son propre stand. Début juin 2010 Mme Hessel accueillait déjà une délégation sous la houlette de la vice-ministre de la science et de la technologie, Dr. Annette Trimbee. À l'époque a été attribué le premier "Bon pour l'innovation" entre la Bavière et l'Alberta, afin de renforcer la coopération entre une entreprise bavaroise et un institut de recherche albertain.

Au cours des 10 dernières années, l'Alberta a été caractérisée par le plus fort taux de croissance du Canada (3,5% annuellement). Comme moteurs de cette croissance on retrouve les immenses réserves de sables bitumineux et de gaz naturel, les secteurs forestier et agricole traditionnellement robustes, et un secteur de la fabrication industrielle en plein boom. Parallèlement à la coopération existante entre la Bavière et le Québec, les relations entre la Bavière et l'Alberta se sont clairement intensifiées. Depuis 2002, le gouvernement albertain est représenté à Munich par un bureau de représentation.

Source: Ministère bavarois de l'économie, des infrastructures, du transport et de la technologie