Head-Image

Actualités

L'équipe Bavière/Saxe parmi les gagnants du concours fédéral dans le secteur des véhicules électriques en Allemagne – Le Québec sera leur partenaire international

13.04.2012



Début avril, le gouvernement fédéral allemand a choisi quatre « Vitrines régionales de l’électro-mobilité » à encourager. Ce sont la Bavière/Saxe, le Bade-Wurtemberg, Berlin/Brandebourg, et la Basse-Saxe. L’objectif du gouvernement fédéral est de voir un million de voitures électrique sur les routes allemandes d’ici 2020. Le programme « Vitrines régionales de l’électro-mobilité » est une mesure du programme gouvernemental  « Électro-mobilité » lancé au mois de mai 2011. Sur une durée de 3 ans, l’État prévoit mettre 180 millions d’euro à disposition. Les quatre régions ayant présenté leur propre concept en concurrence avec d’autres seront chacune soutenues jusqu’à un maximum de 50 millions d’euros.

Comme « vitrines » ont été choisis d’ambitieux projets-pilotes et de démonstration au niveau régional. Le ministère des Transports précise que les projets en question sont ceux « montrant le plus d’innovation en termes d'électrification des transports, à l’interface des systèmes énergétiques, des véhicules, et des réseaux de circulation, mais aussi ceux étant le mieux mis en valeur à l’échelle internationale ». La Bavière elle-même financera des programmes d’électrification des transports avec 60 millions d’euro dans les prochaines années.

La Bavière et la Saxe ont posé leur candidature commune « Les véhicules électriques nous relient » ("Electromobilität verbindet") en coopération avec la province nord-américaine du Québec. Le cadre exact dans lequel le Québec participera en tant que partenaire international est à définir dans les six prochains mois. Le premier ministre du Québec Jean Charest expliquait à la 6e Conférence des Régions partenaires à Sao Paolo au Brésil : « Le Québec joue déjà un grand rôle dans l’élargissement du choix dans le domaine des véhicules électriques. Nous collaborons déjà avec beaucoup de partenaires internationaux  (…). Je suis persuadé que notre association avec la Bavière et la Saxe sera la source d’un enrichissement mutuel. »

Ref. : www.bayern.de
www.premier-ministre.gouv.qc.ca