Head-Image

Actualités

Baromètre Ernst & Young de la santé des PME 2013 : « La Bavière est au premier rang » se réjouit M. Zeil, ministre de l’économie de l’État de Bavière

26.03.2013



plant in Bavaria - courtoisie bayern-international.de

Le ministre de l’Économie de l’État de Bavière, M. Martin Zeil, se réjouit des résultats du nouveau baromètre Ernst & Young : « La Bavière est au premier rang en Allemagne. Les notes obtenues auprès des PME sondées en ce qui a trait aux conditions générales et aux politiques de soutien, de financement et de formation montrent clairement que nous avons fait les bons choix. »

Selon le « baromètre » actuel des PME, la Bavière occupe, comme l’année passée, la première place des Länder (régions) allemands dans l'évaluation des conditions d’affaires. 88% des PME sondées décrivent la situation comme « bonne » ou « plutôt bonne ». Par ailleurs, en Bavière, bien plus de compagnies sont pleinement satisfaites (44%) qu’au niveau fédéral (34%) du cadre régional.

D’après les résultats du sondage, il n’y a pas d’autre Land en Allemagne où les entreprises sont aussi satisfaites de la politique locale de soutien aux PME : la Bavière pouvait ainsi se hisser de la 3e à la 1re place des régions allemandes. Concernant les politiques d’éducation et de formation, la Bavière est la meilleure des régions allemandes (3e l’année passée), et même en ce qui a trait aux politiques de soutien financier, elle se classe loin devant les autres régions sur la première marche du podium (2e l’année passée).

« La Bavière obtient ici un classement de choix, et ceci nous le devons à la performance de notre classe moyenne. Cela dit, l’initiative entrepreneuriale ne peut s’épanouir que si les politiques permettent aux créateurs d’entreprise, aux travailleurs autonomes et aux professions libérales d’avoir le vent en poupe. C’est précisément le chemin que nous avons choisi d’emprunter en Bavière depuis des années – et cela en valait la peine », souligne M. Zeil.

Le baromètre des PME est publié chaque année depuis 2003 par Ernst & Young. Il se base sur un sondage réalisé à l’échelle de l’Allemagne entière auprès de directeurs et propriétaires de 3000 entreprises de taille moyenne. En Bavière, ce sont 375 entrepreneurs qui ont été interrogés en janvier 2013.

Source: stmwivt.bayern.de