Head-Image

Actualités

Inondations en Bavière : Le gouvernement régional met sur pieds une cellule de crise

03.06.2013



Devant un café de Passau, on ne voit plus que le sommet des parasols. Photo www.bayern.de

Dans plusieurs zones du sud et de l'est de la Bavière, après des jours entiers de pluies torrentielles, l'état d'urgence a été déclaré. Lundi 3 juin, à Passau, le niveau des eaux a battu le record précédent datant de 1501, la ville entière n'a plus d'eau potable ni d'électricité. Dans plusieurs zones de Haute Bavière, les examens de l'Abitur doivent être annulés, les écoles restent fermées malgré la fin des vacances de Pentecôte. Les inondations empêchent également le trafic ferroviaire en Haute et Moyenne Bavière, de larges portions d'autoroutes et de routes régionales sont coupées. À Rosenheim un barrage a cédé. Des dizaines de milliers de personnes ont du être évacuées.

Dans la mesure où cela n'interfère pas avec le travail sur le terrain, la chancelière fédérale Angela Merkel et le ministre-président Horst Seehofer se rendront mardi sur les lieux pour se faire une idée de l'étendue des dégâts.

Le ministre des Finances de la Bavière, Markus Söder, a déjà promis au cours de la fin de semaine que les victimes pourront compter sur des allègements fiscaux ainsi que sur l'aide financière directe destinée aux victimes de catastrophes naturelles dont la vie est en danger.

Pour surmonter la situation, le gouvernement bavarois a mis sur pieds une cellule de crise comprise du ministre-président Horst Seehofer, du ministre de l'Environnement Marcel Huber, du ministre de l'Économie Martin Zeil, du ministre de l'Intérieur Joachim Herrmann, du ministre des Finances Markus Söder, du ministre de l'Agriculture Helmut Brunner, du ministre de la Culture Ludwig Spänle, et du chef de la Chancellerie Thomas Kreuzer. Mercredi, lors de la prochaine session du cabinet à Munich, devraient être votées les mesures d'aide concrète aux victimes des régions touchées. Le gouvernement bavarois prévoit un paquet de 150 millions d'euros en aide directe, dont vraisemblablement une aide du gouvernement fédéral.

Le gouvernement bavarois remercie toutes les personnes impliquées dans les mesures de sauvetage, ainsi que le gouvernement fédéral pour son support, notamment à travers l'intervention de l'armée. Vu les dimensions à prévoir de cette crise, le Land aura vraisemblablement aussi besoin d'une aide de l'Union européenne.

En plus de la Bavière, de larges parties de Thuringe, de Saxe, de Bohême et d'Autriche sont touchées par ces inondations historiques.

Plus d'infos : www.bayern.de
www.sueddeutsche.de
www.spiegel.de