Head-Image

Actualités

Denize Galiao, qui s’était illustrée par son „Portrait croisé“ en 2012, reçoit le Prix de la relève au DOK.fest de Munich pour « À l’ombre de la Copacabana »

14.05.2014



Denize Galiao Brenner (deuxième de gauche) et Marie Elisa Scheidt (au milieu) rendent visite à la Représentation de la Bavière au Québec au printemps 2012

Denize Galiao, ancienne étudiante de la Hochschule für Film und Fernsehen München, a obtenu le Prix de la relève 2014 du FFF (Film- und Fernsehfonds) dans le cadre du DOK.fest de Munich, le prestigieux festival de cinéma documentaire de Bavière. Le prix est doté d’une bourse de 5000 euros.

In The Shadow Of The Copacabana („À l’ombre de la Copacabana“) de Denize Galiao fait le portrait du blogueur et activiste politique Ricardo Gama. Cible d’un attentat en 2011, il continue son militantisme en publiant des articles de blogue exposant les dessous corrompus de la ville de Rio de Janeiro et de la mafia locale. Il se présente même aux élections municipales.

Le jury a justifié son choix comme suit :

"À l’Ombre de la Copacabana est un hommage touchant à un combattant solitaire. Non pas un superhéros, mais un protagoniste humain avec ses contradictions, comme les montre visuellement Denize Galiao, de façon convaincante et sans tomber dans les clichés habituels au sujet du Brésil. Le blogueur Ricardo Gama a été victime d’un attentat en 2011 et a survécu à deux balles dans la tête. Son combat contre la corruption politique au Brésil – où se déroulera la prochaine coupe du monde de soccer – prend des airs de bataille contre des moulins à vent dans le cadre de la campagne électorale municipale de Rio de Janeiro. Mais il ne se laisse pas intimider par les menaces ou les difficultés de santé et place sans cesse le bien commun au-dessus de son propre bien-être. »

En 2012, Denize Galiao avait participé au programme des « Portraits croisés » entre l’INIS et la HFF München, dans le cadre duquel elle avait réalisé le court-métrage documentaire « Through The Lens Of InkedKenny ». Celui-ci avait par la suite remporté plusieurs prix dans divers festivals.

Source : www.dokfest-muenchen.de