Head-Image

Actualités

Après 5 ans à titre de directeur de la Représentation de l’État de Bavière au Québec, Daniel Curio tire sa révérence et retourne en Bavière

01.08.2014



Monsieur Jacques Chagnon (à droite), président de l'Assemblée nationale du Québec, a pris le temps de venir saluer M. et Mme Curio avant leur départ pour l'Allemagne - Photo © Représentation de l'État de Bavière au Québec | Louis Longpré

Arrivé en 2009, juste à temps pour la célébration des 20 ans de partenariat Bavière-Québec et la réception d’une délégation accompagnant la ministre déléguée à l’Économie de Bavière de l’époque, Daniel Curio quitte, en ce mois d’août 2014, son poste de directeur de la Représentation de l’État de Bavière au Québec.

Il clôt ainsi un mandat riche d’événements aussi nombreux que diversifiés, qu’il s’agisse de l’accueil de délégations ministérielles bavaroises – dont la plus grosse de l’histoire du partenariat en 2010 – ou du ministre-président Horst Seehofer à Montréal en chemin vers les JO de Vancouver ; de l’accompagnement d’industriels ou chercheurs bavarois dans leur recherche de partenaires au Québec ; de l’encouragement de projets de collaboration administrative, politique, culturelle avec Maestro Nagano en 2012 ou encore de jeunesse et d’éducation.

Son départ, souligné par une réception dans les nouveaux bureaux de la Représentation à Montréal, était l’occasion pour M. Michel Audet, sous-ministre au ministère des Relations internationales du Québec, ainsi que M. Jacques Chagnon, président de l'Assemblée nationale du Québec, de souligner l’importance de ce partenariat bilatéral, mais aussi la grande implication de Daniel Curio pour le faire grandir et se développer dans de nouvelles directionsau travers des 15 délégations politiques qu’il a accueillies au cours de son mandat.

« J’ai croisé tant de personnes exceptionnelles, créatives, sophistiquées, que faire une liste serait impossible : j’en oublierais certainement ! » déclare Daniel Curio.  « C’était un plaisir chaque jour renouvelé d’avoir le privilège de travailler à une collaboration si riche, soutenue par des personnes infiniment dévouées. L’élargissement de notre réseau de partenariats passe avant tout par là : nourrir l’amitié et la chaleur des relations interpersonnelles. »

Son successeur, M. Benjamin Emans, prendra son poste au courant de l'automne.