Head-Image

Actualités

Après un bilan 2014 positif pour l’industrie du film et des médias en Bavière : les subventions gouvernementales seront augmentées en 2015.

30.01.2015



MUNICH   Du point de vue des subventions accordées, 2014 a été une des meilleures années de la dernière décennie dans l’industrie du film et des médias audiovisuels en Bavière. 375 projets ont été financés par une somme record de 32,6 millions d’euros, et ce sont 15 millions de spectateurs qui ont vu un film financé par le FilmFernsehFonds Bayern GmbH (FFF) au cinéma en 2014.

« Cela nous montre la solidité de notre paysage cinématographique et audiovisuel en Bavière », expliquait la ministre des médias, Mme Ilse Aigner lors du traditionnel déjeuner de presse du FFF en janvier. Pour 2015, cela implique de bonnes nouvelles. « En 2015, nous allons donner de nouvelles impulsions et augmenter notre soutien financier à l’industrie du film d’un million d’euros de plus. Cela servira à renforcer notre aide à la relève et au secteur des effets visuels, mais aussi aux festivals de cinéma un peu partout en  Bavière », continuait-elle. Par ailleurs, la numérisation doit être intégrée de façon plus forte dans la production cinématographique, les secteurs film et tourisme doivent notamment être plus étroitement liés – qu’on pense par exemple au projet « Filmkulisse Bayern » [dont l’objectif est de positionner la  Bavière comme un endroit idéal pour le tournage de films].

La renommée internationale de la Bavière en tant que plateforme pour l’industrie du film et des médias audiovisuels a également grandi. Le nouveau programme d’aide aux co-productions internationales continue de porter fruits : sa première production, « Big Game », sortira sur les écrans en mai 2015. Après « Postcard Killings » et « Happy Prince », ce sera un autre grand projet qui sera tourné en Bavière : le film « Edward Snowden » par le réalisateur américain Oliver Stone.

Dans le secteur des jeux vidéos, 2014 marque la cinquième année de subventions par le gouvernement bavarois, où la branche a pu compter sur plus de 800,000 euros d’aides.

Source : www.stmwi.bayern.de