Head-Image

Actualités

Le ténor bavarois Hermann Oswald sera en concert à Montréal à l’occasion du 25e jubilé de l’Ensemble Caprice

06.02.2015



Hermann Oswald - source www.bach-cantatas.com

La saison 2014-2015 marque le 25e anniversaire de l’Ensemble Caprice, un ensemble de musique baroque et ancienne fondé et dirigé par Matthias Maute, flûtiste, chef d’orchestre et de chœur,  et compositeur d’origine allemande. Sous sa direction, l’Ensemble Caprice a reçu un prestigieux Prix JUNO en 2009 dans la catégorie Meilleur Album Classique de l’année, musique vocale ou chorale, pour son disque Gloria! Vivaldi et ses anges, paru chez Analekta.

Pour souligner ce 25e jubilé, l’Ensemble Caprice s’associe à divers artistes au cours de sa saison 2014-2015, et à cette occasion présentera deux cantates funèbres de J.S. Bach, Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit (BWV 106),et Laß, Fürstin, laß noch einen Strahl (BWV 198) avec Monika Mauch, soprano, Maude Brunet, alto, Hermann Oswald, ténor, et Clayton Kennedy, basse, le dimanche 22 février 2015 à 14h la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Originaire de Bavière, Herrmann Oswald a d’abord chanté avec le Chœur de garçons de Bad Tölz (Tölzer Knabenchor). Après des études en agriculture pour poursuivre la tradition familiale près de Munich, c’est en solitaire et de façon presque autodidacte, grâce à divers professeurs particuliers, qu’il développe sa voix et se lance dans une carrière de ténor en Europe dans les années 1990. Il a notamment été invité à participer à des productions d'opéra avec des maisons renommées telles que Berlin, Vienne, Salzbourg ou Munich. Il se spécialise sur les répertoires baroques et pré-baroques, la musique ancienne et la chanson de geste (Minnegesang), ainsi que plus récemment sur Lied.

La Chancellerie de l’État de Bavière est fière de soutenir le concert et ainsi de promouvoir la carrière d’un chanteur lyrique de grand talent et encore méconnu sur le continent américain.

Concert "Profondeur et consolation" - Cantates funèbres de JS Bach
Dimanche 22 février 2015 à 14h
Salle Bourgie

Musée des beaux-arts de Montréal
1339, rue Sherbrooke Ouest, Montréal