Head-Image

Actualités

Stratégie énergétique 2016-2025 du Québec – Un expert bavarois à la table ronde sur la Bioénergie

27.05.2015



Prof. Dr. Ing. Jürgen Karl, Friedrich-Alexander Universität | © FAU

Le gouvernement du Québec s’est engagé dans la définition d’une nouvelle politique énergétique pour la période 2016-2025 en invitant des citoyens et organismes de son territoire, mais aussi des experts internationaux à fournir leur expertise sur les principaux enjeux, défis et développements auxquels cette politique sera confrontée. Des Tables rondes réunissant des groupes d’experts du Québec et de l’étranger ont permis de discuter de leur vision de l’avenir énergétique et de présenter des propositions.

Prof. Dr. Ing. Jürgen Karl, de la Friedrich-Alexander Universität à Erlangen, a siégé sur la table d’experts pour la bio-énergie.

Le professeur Karl est titulaire de la Chaire de Génie des procédés énergétiques de l’Université Friedrich-Alexander d’Erlangen-Nuremberg, en Bavière, affiliée au tout nouveau campus Énergie de Nuremberg (EnCN). Il coordonne plusieurs projets européens de recherche et développement. Fondateur de la jeune pousse Agnion Energy inc., il a orienté le développement d’un reformeur à caloduc, technologie novatrice de vapogazéification indirecte pour la synthèse des combustibles de deuxième génération.

Les tables d’experts sur les énergies renouvelables et la séance de consultation publique ont eu lieu le lundi 30 mars 2015 à Shawinigan. Pour visionner les vidéos en différé : Bioénergie et sources de chaleur, incluant le solaire et la géothermie. L’intervention de M. Karl est à 20:58.

L’objectif de la nouvelle politique est notamment d’accroître le leadership du Québec en matière d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et d’innovation, afin de réduire sa dépendance aux énergies fossiles. Dans ce contexte, le Québec se distingue de plusieurs façons. Environ 38 % de sa consommation finale d’énergie est de source hydraulique (99% de la consommation domestique), 2 % est de source éolienne et 7 % est tirée de la biomasse. La nouvelle politique énergétique mettra l’accent sur tous les types d’énergies renouvelables – solaire, éolienne, végétale, géothermique, etc. Ces sources primaires d’énergie peuvent être utilisées pour produire de l’électricité, de la chaleur, de la vapeur, des biocombustibles solides et des biocarburants liquides ou gazeux.

Source : www.politiqueenergetique.gouv.qc.ca