Head-Image

Actualités

Julian Freibott, artiste invité au programme de soutien aux jeunes chanteurs d’opéra „Jeunes Ambassadeurs lyriques“ 2015, revient sur son expérience à Montréal

16.12.2015



www.julian-freibott.com

Dans le cadre de la coopération Bavière-Québec, le programme annuel de soutien aux jeunes chanteurs d’opéra « Jeunes Ambassadeurs lyriques » accueille traditionnellement un/e jeune chanteur/se de Bavière, qui peut ainsi se produire devant le public montréalais et devant le comité international de sélection. Le programme de concerts, qui s’étend sur plusieurs jours, n’est pas une compétition mais plutôt une occasion pour les jeunes chanteurs de rencontrer et de travailler avec des directeurs de maisons de théâtre et d’opéra du monde entier.

En 2015, c’est le jeune ténor Julian Freibott qui a été soutenu par la Chancellerie de l’État de Bavière pour venir se produire à Montréal. Originaire de Basse-Franconie, Julian Freibott a passé son enfance et sa jeunesse chez les « Regensburger Domspatzen », période au cours de laquelle il a gagné 2 fois le premier prix au concours pan-allemand « Jugend musiziert ». Après des études à la Musikhochschule Würzburg terminées en 2013, il est maintenant candidat à la maîtrise à la Robert Schumann Hochschule Düsseldorf, sous la direction de Konrad Jarnot. En savoir plus (en allemand).

À Montréal, M. Freibott s’est produit sur 3 scènes différentes, attirant l’attention notamment en raison de ses origines : « En tant que locuteur de langue maternelle allemande, j’ai pu aider les autres chanteuses et chanteurs lors de leurs répétitions afin d’améliorer leur prononciation dans un programme entièrement germanophone (de la soirée lyrique bavaroise, ndr) », explique-t-il. Il souligne d’ailleurs que « le contact et les échanges avec d’autres artistes de ma génération, qui se trouvent au même stade de développement de leur carrière que moi, a été très stimulant et enrichissant ». Il ajoute également à quel point la collaboration avec les directeurs présents est importante : « (J’ai appris) à utiliser ma propre intuition pour répondre de façon rapide et précise aux demandes du metteur en scène – comme lors d’un vrai engagement – (et) j’ai pu avoir un bon aperçu des méthodes de travail des autres chanteurs. »

Lors du concert-gala de clôture, le dimanche 15 décembre 2015, M. Freibott s’est vu remettre une bourse par le Théâtre Lyrichorégra 20, à titre de « Meilleur artiste étranger ». Il a également reçu une proposition d’engagement pour mars-avril 2016 à Erfurt, dans l’opéra contemporain en un acte Gutenberg.