Head-Image

Actualités

La commission parlementaire de l’éducation du parlement de Bavière (Landtag) en visite au Québec du 30 avril au 3 mai pour des échanges sur le système d’éducation québécois

21.04.2016



Les membres de la commission prenaient part, fin avril, à une rencontre avec le délégué général du Québec à Munich, pour une présentation rapide du système scolaire du Québec. Photo DGQM | courtoisie

Dans le cadre de la coopération entre le Landtag de Bavière et l’Assemblée nationale du Québec, les membres de la Commission parlementaire de la culture et de l’éducation du Landtag visiteront le Québec du 30 avril au 3 mai, afin de participer à des échanges sur le système scolaire et les politiques d’éducation au Québec.

Le lundi 2 mai est prévue une présentation du système scolaire québécois à la Commission scolaire de Montréal, en particulier sous l’angle de l’intégration des élèves en difficulté ou issus de l’immigration récente. Les députés bavarois pourront par la suite s’entretenir avec plusieurs de leurs homologues députés de l'Assemblée nationale. Le jour suivant, c’est dans une école secondaire de Montréal, École Lucien-Pagé, que se rendra le groupe de parlementaires, afin d’échanger avec des membres du personnel de l’école sur la réalité du terrain dans les domaines précédemment discutés.

Pour le restant de la semaine, les députés bavarois se rendront à Vancouver puis à Seattle, où ils se pencheront sur le même type de questions, vues sous l’angle local.

La Commission parlementaire de la culture et de l’éducation est l’une des 13 commissions permanentes du Landtag de Bavière. Elle regroupe 18 députés, dont 10 du parti conservateur CSU, 4 des sociaux-démocrates SPD, 2 des Freie Wähler (Électeurs libres, obédience libérale), et 2 du parti Bündnis 90/Die Grünen (parti vert). La majeure partie des travaux de la Commission s’oriente sur la politique scolaire en Bavière. Récemment, leur travail a porté sur la mise en pratique des recommandations du Conseil des Nations unies pour les droits des personnes handicapées, notamment celles visant à instaurer une école dite « inclusive », soit destinée à toute personne dans la société, qu’elle présente des besoins spéciaux en éducation ou non.