Head-Image

Actualités

La ministre bavaroise de l'Économie Mme Aigner au sujet les statistiques des exportations bavaroises en 2016

24.02.2017



Stand Bavière lors d'un salon d'affaires - www.bayern-international.de

Au cours de l'année écoulée, la Bavière a plus vendu de biens à l'étranger que jamais auparavant, signant un nouveau record au chapitre des exportations. La valeur des biens exportés s'élève à 183 milliards d'Euros, soit une croissance de 2.5% en glissement annuel. Les importations elles aussi ont crû pour atteindre 166 milliards d'Euros, une augmentation de 2.8% par rapport à 2015. L'excédent commercial de la Bavière a ainsi légèrement diminué par rapport à 2015, pour s'établir à 16.8 milliards d'euros.

La ministre de l'Économie de l'État de Bavière, Mme Ilse Aigner, voit dans la force des exportations bavaroises une preuve de la compétitivité des entreprises locales : "Ce nouveau record est un signe très clair de la compétitivité de nos entreprises bavaroises." Face aux critiques grandissantes exprimées à l'encontre de l'excédent commercial allemand, Mme Aigner souligne que "le commerce international relève d'une décision libre, où chacune des parties impliquées trouve avantage." Celui qui exporte beaucoup est compétitif et permet ainsi de garantir des emplois durables aux employés en  Bavière.

Toutefois Mme Aigner rappelle qu'il est désormais nécessaire d'investir plus fortement "à la maison". "Nous devons enfin trouver le moyen de garder le capital d'investissement en Allemagne." La  Bavière est une avocate de longue date de diverses améliorations aux conditions-cadre des investissements privés. "Nous avons grandement besoin de meilleures règles d'amortissement et d'incitatifs fiscaux pour la recherche." Il serait également souhaitable de mettre en place des incitatifs à la rénovation écoénergétique des bâtiments, qui selon elle engendreraient plus d'investissements en Allemagne. Mme Aigner regrette que la SPD (parti social-démocrate) ait bloqué un tel projet au niveau fédéral.

Quelle