Head-Image

Actualités

La région métropolitaine européenne de Nürnberg (EMN) est officiellement une des plateformes numériques de la Stratégie numérique 2025 du ministère fédéral allemand de l'Économie

21.04.2017



La région métropolitaine européenne de Nürnberg (EMN) a été désignée officiellement comme plateforme fédérale de l’initiative « Plateformes numériques » (Digital Hub) de la Stratégie numérique 2025 du ministère fédéral allemand de l’Économie, comme en a fait l’annonce la ministre Brigitte Zypries le  21 avril 2017. La ministre de l’Économie de l’État de Bavière et responsable du numérique, Mme Ilse Aigner : « Je félicite la région EMN ainsi que la Medical Valley EMN qui ont vu leur candidature couronnée de succès. Avec le thème de la santé numérique, c’est maintenant une deuxième reconnaissance pour la Bavière et ses « plateformes numériques ». C’est une preuve de plus qui démontre que notre région dispose d’une infrastructure remarquable dans le domaine du numérique et de la digitalisation, dans des secteurs industriels très variés. »  Déjà en novembre 2016, Munich avait été désignée Plateforme numérique dans le domaine de la mobilité électrique.

La région métropolitaine de  Nürnberg/Erlangen offre des conditions idéales pour une plateforme numérique en santé. À côté de leaders mondiaux dans le secteur médical, la Medical Valley rassemble de nombreuses start-ups et spin-offs d’institutions de recherche hautement spécialisées, le tout sous la gouverne d’une équipe de direction dont le professionnalisme est largement reconnu. L’association Medical Valley EMN e.V. met en commun plus de 200 membres issus de l’économie, de la recherche, des services de santé, des réseaux et de la politique, et dispose d’une vaste expérience en santé numérique – notamment issue de sa coordination de « la Franconie, région modèle en économie numérique de la santé ». Par ailleurs, Medical Valley EMN e.V. coordonne également la plateforme thématique « santé/médecine numérique » au Zentrum Digitalisierung.Bayern (Centre Bavière numérique). Mme Aigner : « Au centre de l’initiative Bavière numérique, nous mettons en commun nos compétences du secteur du numérique. Avec le choix de la région Erlangen/Nürnberg en tant que plateforme de la santé numérique, c’est un élan supplémentaire qui est donné à la transformation numérique de la médecine et du secteur de la santé en général. »

Dans le cadre de l’initiative « Plateformes numériques », l’Allemagne désigne sur l’ensemble de son territoire 12 centres (plateformes) régionaux. En rassemblant start-ups, chercheurs, PME, activité industrielle et administration, l’objectif est d’en faire des plateformes de transformation numérique à rayonnement international. « La Medical Valley est déjà connectée de façon optimale », souligne la ministre de l’Économie fédérale.

Un autre objectif de l’initiative « Plateformes numériques » est de soutenir la coopération entre les créateurs d’entreprises et les compagnies existantes. Selon la ministre Ilse Aigner, là aussi la Bavière est on ne peut mieux préparée : « Avec notre initiative Gründerland Bayern (Bavière, terre de créateurs) nous encourageons une coopération étroite entre les starts-ups et les créateurs d’une part, et les entreprises déjà établies d’autre part. L’échange d’idées, de technologies et de concepts novateurs est gagnant pour tous. Dès le départ, nous avons misé sur une coordination serrée en parallèle avec notre stratégie du numérique en Bavière. Cette volonté se voit maintenant renforcée par la désignation de cette nouvelle plateforme, et permet de libérer des forces créatrices supplémentaires dans le paysage entrepreneurial de notre région. »

Source