Head-Image

Actualités

Samedi 21 octobre 2017 : concert exceptionnel à Montréal pour souligner le 500e anniversaire de la Réforme luthérienne

18.10.2017



facebook.com/rrc2017.ca/

Pour souligner un demi-siècle de Réforme luthérienne, les mélomanes de Montréal pourront assister à deux concerts en octobre 2017, donnés par des musiciens de l’OSM. La Représentation de l’État de Bavière est heureuse de s’associer à la célébration du 21 octobre 2017, « Hommage à Luther », qui aura lieu dès 19h à l’église du Très-Saint-Nom-de-Jésus (4215, rue Adam), sous la présidence d’honneur de Maestro Kent Nagano et en présence de Monseigneur Christian Lépine, archevêque de Montréal, invité d’honneur. Seront également présents, entre autres, le Rév. Wendell Grahlman (Synode luthérien de l’est) et le Rév. Dr. Glenn Chestnutt (l’Église St. Andrew and St. Paul).

« Outre la théologie, il n’y a pas d’art qui approche la musique, car elle seule, à part la théologie, accorde ce que dans d’autres cas seule la théologie peut atteindre, à savoir la tranquillité et la paix de l’âme. »
Martin Luther dans une lettre (1530) à Ludwig Senfl, qui passe pour avoir été son compositeur préféré et dont on entendra une oeuvre lors du concert du 21 octobre "Hommage à Luther"

Le cinq centième anniversaire de la Réforme luthérienne nous donne l’occasion de souligner les apports à la pensée, la philosophie, la langue, l’éducation et la politique qui ont résulté de ce qui est parfois considéré comme une révolution, et dont l’un des effets fut, plusieurs siècles après, celle des Lumières. L’occasion aussi de célébrer les progrès et le dialogue désormais établi entre ces deux branches du christianisme longtemps opposées.

Au cœur de la très catholique Bavière, la ville d’Augsbourg est un des hauts-lieux de cette réconciliation. C’est à Augsbourg que Martin Luther refusa, en 1518, de renoncer à ses thèses révolutionnaires. C’est aussi à Augsbourg que fut lue pour la première fois la Profession de foi protestante, la « Confessio Augustana » en 1530, un texte central dans la fondation de l’église luthérienne. C’est là, évidemment, que fut signée en 1555 la Paix d’Augsbourg entre les États luthériens et catholiques. De nos jours, la ville organise le 8 août de chaque année le « Hohes Friedensfest », un événement qui célèbre la cohabitation pacifique et l’enrichissement apporté par le dialogue interculturel.

Un autre concert aura lieu le mardi 31 octobre 2017 à 19h30, à l’église St Andrew & St Paul (3415 rue Redpath). Plus d’informations sur la programmation se trouve au www.rrc2017.ca

L’entrée aux deux concerts est gratuite, une contribution volontaire est suggérée.