Head-Image

Les succès



A.S.T.


La GP38-2 de Union Pacific Railway (É.-U.), qui bénéficie déjà du système de A.S.T. - photo NorthShoreRailFan, flickr.com
La GP38-2 de Union Pacific Railway (É.-U.), qui bénéficie déjà du système de A.S.T. - photo flickr.com, NorthShoreRailFan

Angewandte System Technik GmbH (A.S.T.) est une entreprise bavaroise de taille moyenne dont le siège est situé à Wolnzach. Elle se spécialise dans les systèmes de test et d'économie d'énergie appliqués à différents secteurs industriels. Un des secteurs clefs de son activité est l'industrie ferroviaire : A.S.T. a développé dans ce domaine un système de préchauffage des moteurs de locomotive qui permet à l'opérateur du train d'éteindre le moteur lorsqu'il est à l'arrêt sans craindre que celui-ci ne soit pris par le gel puisque le système en question le maintient à température constante. Ainsi le démarrage et l'arrêt du moteur est rendu possible même par températures froides. Ce produit a déjà fait ses preuves en Europe et en Russie dans divers projets. L'objectif est d'éviter la marche à vide ("idling") et ainsi de diminuer la consommation de diesel. Et en effet, ce système permet des économies hivernales de plus de 14.000 litres (3,800 gallons) de diesel par mois, ce qui résulte en une réduction de plus de 45,000 t d'émissions de GES.

A.t.pngA.S.T. s'intéressait depuis plusieurs années au marché canadien, mais l'accès s'en avérait difficile. « Nous avions déjà établi des premiers contacts, mais les discussions étaient restées à l'état embryonnaire, raconte M. Matthias Boeck, président de A.S.T. En 2009, nous avons pris part à une délégation au Québec du ministère bavarois de l'économie et avons pu récolter de précieuses informations. Suite à ce voyage, la Représentation de l'État du Québec a réussi, grâce à son excellent réseau de contacst locaux, à trouver les bons interlocuteurs. C'est ainsi que nous avons pu entrer en contact avec les bonnes personnes chez Canadian Pacific Railway (CPR). » Il ajoute : « Au même moment nous avons appris que le ministère des transports du Québec (MTQ) pourrait soutenir notre projet par l'intermédiaire d'un programme d'efficacité énergétique. Nous avions alors toutes les cartes en main pour convaincre notre client."

Les premiers tests ont eu lieu à l’hiver 2010-2011 et furent couronnés de succès. CPR a décidé en mai 2011 qu’elle allait équiper jusqu’à 400 de ses locomotives avec le nouveau système A.S.T. Des tests supplémentaires sur de nouveaux types de locomotives étaient prévus à partir d’août 2011. Si ceux-ci étaient réussis, 700 autres systèmes pourraient être introduits dans la production.

« Les économies au niveau de l’utilisation de carburant ont déjà rentabilisé l’investissement que l’entreprise avait fait dans les nouveaux systèmes, et ce, au bout d’un an seulement ! Suite à notre entrée sur le marché avec CPR, nous espérons bien sûr pouvoir trouver de nouveaux clients en Amérique du Nord », se réjouit M. Boeck.