Head-Image

Les succès



MTU Aero Engines et Pratt & Whitney : Plus de 80 ans de partenariat industriel


Junkers 52
Le légendaire Junkers Ju 52 de MTU, surnommé 'Tante Ju' en allemand, 'Iron Annie' par les Anglais - photo Wikipedia

Le partenariat industriel de MTU et Pratt & Whitney est le plus long de la compagnie : il remonte aux années 1920. En 1928, le prédécesseur de MTU, BMW-Flugmotoren GmbH, signait une licence avec le fabricant de moteurs américain afin de développer le moteur radial Hornet, qui constitua la base des moteurs BMW 132 installés plus tard dans les légendaires « Tante Ju », les Junkers Ju 52.

Au cours des années MTU a transféré son expérience dans le domaine des compresseurs haute-pression militaires au secteur commercial. Après la Seconde Guerre mondiale, MTU produit d’abord les composantes du moteur JT8D, puis du PW2000, le premier projet conjoint dans lequel la compagnie bavaroise prend la responsabilité directe d’une portion du moteur. Elle prend alors 11% des parts du programme, pour lequel elle met au point la turbine basse-pression. Pour le programme de moteur commercial PW6000 de Pratt & Whitney, MTU parvient à un tour de force en fournissant un compresseur haute performance à 6 étages. Il s’agira du premier moteur PW à être assemblé en-dehors des usines PW, sur les chaînes de montage allemandes de MTU à Hanovre.

MTU Aero Engines LogoEn 1990, les deux compagnies décident d’intensifier leur collaboration en formant un partenariat stratégique dont l’aspect principal est que chaque partie inclurait l’autre dans tout nouveau programme de moteurs d’avions commerciaux dans lequel l’une autre l’autre s’engagerait. Le réacteur à double flux PW1000G (moteur potentiel pour les CSeries de Bombardier) sera équipé non seulement d’une innovante turbine à basse-pression et haute vitesse mais aussi d’un compresseur à haute pression développé conjointement par MTU et Pratt & Whitney. La technologie du disque à lames intégrées (blisk – blade integrated disk) du compresseur est un autre domaine où MTU détient une avance technologique claire.

Et au Canada ?  MTU Maintenance Canada, la première filiale de MTU hors Allemagne, a été fondée en 1998. Depuis 2003, année où Canadian Airlines (maintenant Air Canada) a vendu sa part minoritaire, MTU Maintenance Canada est une filiale à 100% de MTU Aero Engines. Située à Richmond (Colombie Britannique), l’usine emploie plus de 300 personnes.

Source : www.mtu.de

MTU Aero Engines est le plus important fabricant de moteurs et le seul indépendant d'Allemagne. Pour l'année fiscale 2011, le groupe employait quelque 8,200 personnes et a comptabilisé des ventes de plus de 2.9 milliards d'euros. Donneur d'ordres de niveau mondial et leader technologique, MTU a pour spécialités les turbines basse-pression et compresseurs haute-pression, et les technologies de fabrication et de réparation. Dans le secteur militaire, MTU est le leader industriel allemand pour quasiment tous les moteurs installés dans les avions de l'armée nationale. MTU Maintenance est le plus important fournisseur mondial indépendant de services d'entretien, de réparation et de révision (MRO).