Head-Image

Les succès



PERI, un de ces « champions inconnus » made in Bavaria


Échafaudage PERI pendant la construction de The Bow à Calgary - source : www.peri.ca
Échafaudage PERI pendant la construction de The Bow à Calgary - source : www.peri.ca

L’entreprise familiale PERI est le plus grand fabricant et fournisseur mondial de systèmes d‘échafaudage et de coffrage (chiffre d’affaires : 1.052 millions d’euro en 2012). Avec 6,500 employés, 52 filiales et 110 centres logistiques dans le monde entier, PERI dessert des chantiers dans plus de 95 pays avec des outils de systèmes innovants et des prestations de service variées autour de la technique d’échafaudage et de coffrage. La société mère PERI GmbH siège à Weissenhorn, en Souabe, une ville à la frontière de la Bavière du Bade-Wurttemberg.

Selon une étude réalisée par le cabinet de conseil munichois Biesalski & Co, en août 2011, PERI se trouvait à la 3e place des 10 plus importants « champions inconnus » d'Allemagne. Il s'agit de PME sont relativement inconnues à l’extérieur de leur branche, mais qui n'en sont pas moins leaders internationaux de leur marché.

PERI réussit aussi très bien sur le marché canadien : l’entreprise a obtenu le marché pour The Bow, une tour de bureau d’une hauteur de 236 mètres à Calgary, Alberta. Le design exceptionnel du gratte-ciel prestigieux exigeait un système d’échafaudage modulaire exceptionnel : la combinaison d’un plan en forme de faucille et d’une construction à force portante diagonale a été réalisée pour la première fois en Amérique du Nord. PERI est également chargé de la fourniture de systèmes d‘échafaudage et de coffrage pour Hydro Québec sur le grand barrage de la rivière Toulnustouc dans le nord du Québec.

Avec le soutien du ministère de l’économie bavarois, de Bayern International et de la Représentation de l’État de Bavière au Québec, PERI a déjà participé à plusieurs missions d’affaires en Alberta et au Québec pour simplifier la prise de contact avec des nouveaux clients potentiels au Canada. Sous la direction du ministre bavarois de l’Économie, M. Martin Zeil, il est possible d’ouvrir des portes qui resteraient autrement fermées à des PME comme PERI.

Source & plus: www.peri.de