Head-Image

Les succès



Pfaff-Silberblau Verkehrstechnik, de Kissing en Bavière, responsable de l’entretien des nouvelles rames du métro le plus achalandé du Canada, celui de Montréal



Technologie de levage de trains par Pfaff-Silberblau (ici le TGV en France) - photo www.pfaff-silberblau.com

Pour la technologie d’entretien de ses toutes nouvelles rames de métro, la Société de Transport de Montréal (STM) a choisi Pfaff-Silberblau Verkehrstechnik, de Kissing, une banlieue d'Augsbourg en Bavière. En mai 2014, un soulévateur spécialisé a été installé par les spécialistes de Pfaff-Silberblau dans le Dépôt Youville de la STM à Montréal.

L’installation mesure 60 mètres de long et peut soulever un train au complet, dont les 9 wagons pèsent jusqu’à 306 tonnes, à 1m70 de hauteur, le tout de façon synchrone et avec une déviation de seulement +/- 3 mm sur la totalité de la longueur du train. Pfaff-Silberblau s’est démarqué de la concurrence lors de l’appel d’offres international.

Avec ses 900,000 voyages quotidiens, le métro de Montréal est le plus achalandé du Canada. Pour ses nouvelles rames 468 MPM-10, qui se composent de 9 wagons solidaires et se déplacent sur des roues de caoutchouc silencieuses et peu sensibles aux vibrations, le Dépôt Youville devait être équipé de la technologie de soulevage la plus moderne afin de pouvoir entretenir et remplacer les systèmes de pivot inter-wagons ("bogies") à intervalles réguliers.

L’appel d’offres a été publié en 2011. Suite à l'approbation et aux tests de la STM, puis à la fabrication d’un prototype, Pfaff-Silberblau a envoyé l’installation n Amérique du Nord par bateau transatlantique, dans 18 conteneurs pour un poids total de 280 tonnes. À la fin de 2013, l’équipe technique de Kissing a pris en charge l’installation du soulévateur au Dépôt Youville, conformément aux normes de santé et de sécurité en vigueur au Canada. L’installation s’est déroulée comme prévu, de sorte que Pfaff-Silberblau Verkehrstechnik a pu livrer le soulévateur à la STM dans les délais impartis.

Source: www.presseagentur.com
Voir le film de la STM :
www.youtube.com