Head-Image

Saviez-vous que...



La bière en Bavière : une tradition séculaire


Culture de houblon

L’Allemagne est un des 3 premiers producteurs mondiaux de houblon. Toutefois plus de 80% de sa production nationale provient de Bavière, où elle se situe principalement dans la Hallertau, une région centrale située entre les villes de Freising, Schrobenhausen, Ingolsdadt et Landshut. La plantation de houblon y est avérée depuis le VIIIe siècle de notre ère. Sur plus de 14 200 hectares, cultivés par 1251 entrepreneurs, la région de la Hallertau, et ses 14 secteurs protégés est la plus grande région unifiée de production de houblon au monde. Sa part du marché mondial est d’ailleurs de plus de 30%.

La Loi sur la pureté de la bière (Reinheitsgebot) fut promulguée en 1516 par le duc Guillaume IV de Bavière : pour la première fois, on ordonnait que le brassage de la bière ne se fît qu’avec quatre ingrédients, soit le houblon, le malt, la levure et l’eau. Il s’agit de la plus vieille loi européenne ayant trait à la nourriture. Lorsque la Bavière rejoint l’Empire allemand en 1871, elle obtient le droit de maintenir sa Loi sur la pureté de la bière. Dès 1906, celle-ci est étendue à l’ensemble de l’Empire, ce qui a entre autres pour conséquence de faire disparaître plusieurs bières régionales comme la bière aux cerises du nord de l’Allemagne. Après la Seconde Guerre mondiale, la Loi sur la pureté de la bière est légèrement assouplie et intégrée à la loi contemporaine sur la taxation de la bière : pour les bières à fermentation basse, on n'autorise que le malt d’orge, le houblon et l’eau, mais pour les bières à fermentation haute, d’autres sortes de malt ainsi que certaines sortes définies de sucre et de colorants sont autorisés.

Source, en savoir plus : wikipedia.org/Hallertau (en allemand),
wikipedia.org/Reinheitsgebot