Head-Image

Saviez-vous que...



Le "Kocherlball" – La Bavière en dansant, pour les lève-tôt et les adeptes des nuits blanches


Kocherlball München 2012 - © Muenchen.de | Immanuel Rahm
Kocherlball München 2012 - © Muenchen.de | Immanuel Rahm

Le « Kocherlball », appellation que l'on pourrait traduire par « bal du petit personnel », se tient chaque année en juillet au pied de la Tour chinoise du Jardin anglais. Ce qui était autrefois un lieu de danse pour le petit personnel de maison et les cuisiniers, s'est transformé au cours des années en événement-culte pour tous ceux qui aiment danser à Munich.

Au XIXe siècle (vers 1880), tous les dimanche matin d'été, par beau temps, les quelque 5000 employés de maison que comptait Munich (cuisinières, coursiers, bonnes d'enfants, serviteurs, etc.) se retrouvaient, aux aurores, pour danser sous la Tour chinoise. Ils ne pouvaient s'y rendre qu'aux petites heures car dès le lever des maîtres ils devaient retourner au travail. En 1904, les autorités ont fini par interdire cet événement informel pour « manque de moralité ».

C'est dans le cadre des festivités entourant le bicentenaire du Jardin anglais, en 1989, que le « Kocherlball » fut remis au goût du jour. Depuis, il se déroule tous les ans le 3e dimanche de juillet – une semaine plus tard en cas de pluie. Dès 6 heures du matin on danse en plein air, de préférence en costume traditionnel ou carrément habillé à l'ancienne.

Au programme : plusieurs danses populaires bavaroises, avec à chaque fois une petite initiation, de sorte que même les béotiens puissent y trouver leur compte. Ce matin-là, ce sont jusqu'à 15,000 personnes qui s'amassent sur la place, et les tables les plus proches sur le Biergarten sont réservées des mois à l'avance. Plusieurs amateurs de danse arrivent déjà le soir précédent et dansent toute la nuit !

Source & plus : muenchen.de