Head-Image

Saviez-vous que...



Weihenstephan, centre de la technologie brassicole et plus vieille brasserie au monde



À environ 20 minutes de l’aéroport de Munich, le mont Weihenstephan à Freising abrite la Brasserie d’État de Weihenstephan. La première pierre en a été posée en 725 par St Corbinien, qui créait alors un cloître de bénédictins avec 12 autres compagnons. La première mention d’un breuvage brassé date de 43 plus tard, sans doute à partir des produits de la houblonnière toute proche dont les propriétaires devaient donner un dixième de la production au cloître.

Officiellement, Weihenstephan brasse de la bière depuis 1040, année où l’abbé Arnold obtint de la ville de Freising le droit de brassage et de vente de son breuvage. Une nouvelle étape fut la proclamation, devant les portes du cloître, de la Loi sur la pureté de la bière en 1516 par le duc Guillaume IV de Bavière. Avec la sécularisation de l’État en 1803 et l’abolition du cloître, la brasserie devint propriété de l’État de Bavière. En 1921, la brasserie obtient la dénomination « Brasserie d’État Weihenstephan », et depuis 1923 elle porte les armoiries de la Bavière comme logo. En 2010, Weihenstephan a été désignée « meilleure grande brasserie » par le second concours brassicole en importance au monde, le « Australian International Beer Awards ».

Staatsbrauerei Weihenstephan // muenchen-umland.deÀ l’échelle internationale, la brasserie d’État est bien représentée – ses produits sont commercialisés dans environ 40 pays, y compris le Canada (Ontario) – et surtout, elle forme des maîtres brasseurs depuis 1852, qui, exerçant partout à travers le monde, concourent à leur tour à faire grandir l’excellente réputation de l’Université technique de Munich en tant qu’école brassicole. La brasserie se visite les lundi, mardi et mercredi sur réservation.

Source & plus : Weihenstephaner.de